Wild Atlantic Way #2 – Clare / Shannon / Kerry

Wild Atlantic Way #2 – Clare / Shannon / Kerry

Il fait vraiment pas beau alors aujourd’hui on s’accorde une vraie journée off. Nous ne bougeons pas de notre spot. Une première depuis notre départ pour l’Écosse. Nous profitons quand même entre 2 averses pour nous promener sur la plage. Sinon le reste du temps, c’est écriture de blog + tris photos afin de sortir le précédent article et bien entendu pas mal de séries.

Aprem studieuse

Pour cette nouvelle journée, nous prenons la direction du massif du Burren. Nous commençons par les vestiges d’une abbaye complétement déserte de touristes. C’est plutôt agréable comme sensation car depuis le Connemara, nous croisons pas mal de bus et mini bus d’excursion. Mais au moment de repartir, nous retrouvons un parking bien rempli. Au moins, on a pu faire nos photos tranquillement.

2ème étape dans les Burren, le dolmen de  Poulnabrone. Qui dit « must see », dit touristes en folie : une quinzaine de véhicules donc plusieurs grand bus. On prend sur nous, car vraiment nous sommes devenu assez ours et les foules ont tendances à nous irriter.

Pour se remettre de ces émotions, nous nous arrêtons dans un salon de thé / chocolaterie à tomber. Aussi bien pour la déco des lieux que pour la qualité des assiettes. C’est juste en régal.

Nous continuons ensuite notre route en longeant la côte afin de profiter d’un phare sur un sol typique des Burren : la pierre ciselée. C’est hyper impressionnant d’autant plus que nous avons celui-ci pour nous tout seul.

Il est maintenant temps de se rapprocher des falaises de Moher. Le site touristique naturel le plus visité d’Irlande. Au moins, on est prévenu. Et effectivement, la région est noire de monde. Plutôt que de se prendre la tête pour trouver un spot dodo, nous ferons notre première nuit en camping en accompagnant Michel et Jocelyne. Une autre première depuis notre départ de Lyon. En attendant que la pluie se stoppe, nous faisons une lessive. Finalement vers 18h, nous décidons de nous rendre à ces fameuses falaises même si le temps est bien couvert. 8€ par personnes, c’est pas donné voir même chère pour observer des falaises (surtout par mauvais temps). C’est certes impressionnant mais la côte en regorge d’autres. La fin de marche se fera en pressant le pas pour éviter la pluie qui pointe le bout de son nez.

C’est donc sous la pluie que nous passerons la nuit au camping avec vue sur la mer déchainée.

Nous profitons du camping pour prendre une bonne douche qui fait vraiment du bien. C’est seulement un peu avant midi que nous levons le camp. Nous repassons devant les cliff of Moher dont les parkings sont littéralement blindés de bus. On a vraiment bien fait de les faire la veille en fin d’aprèm. Pour la pause déjeuner, nous trouvons un joli spot en bord de mer toujours sur des falaises.

Nous ramassons de l’herbe fraiche pour Patate qui est trop contente.

Nous arrivons ensuite pile à l’heure pour prendre un petit bac afin d’éviter de faire la route passant par Limerick.

En longeant la côte, nous passons devant le resort golf club de Donald Trump, un énorme complexe de luxe à 500€ la nuit mais petit déjeuner compris ! Il y a encore pleins de drapeaux américains sur les routes suite au passage de Trump lors des commémorations des 75 ans du débarquement.  Après avoir fait quelques courses, nous atterrissons dans la charmante petite commune d’Ardfert où nous passerons la nuit sur le grand parking désert de l’église.

Aujourd’hui, le plan original était de laisser Michel et Jocelyne explorer la péninsule de Dingle seuls puisque nous y repasserons avec Vincent et Rebecca. Finalement, la petite bourgade possède quelques atouts comme un charmant pub servant des Irish breakfast. Le premier du voyage et en plus excellent.

Puis nous entamons une marche digestive pour voir une ancienne cathédrale ainsi qu’un monastère du 12ème siècle.

C’est finalement en début d’après midi qu’on se sépare. Nous profitons de ces quelques heures pour tondre cricri (il était temps…) et faire du tris de photos avant de faire la route vers notre spot dodo au début du ring of Kerry, programme des prochains jours. En attendant que Michel et Jocelyne nous rejoignent, on s’occupe en jouant avec un border colli (les chiens de bergers) qui adore courir chercher les bâtons qu’on lui envoie.

Nous débutons notre route du ring of Kerry un peu plus tôt que d’habitude afin de maximiser nos chances de météo vu que les prévisions se dégradent au fil de la journée. Pour commencer, nous nous éloignons un peu de la côte afin d’emprunter le col de Ballaghasheen

Une fois celui-ci passé, alors que nous prenons la direction de Portmagee afin de se rendre sur l’île de Valentia pour se balader, nous sommes rattrapé par une météo très médiocre : vent + bruine se transformant régulièrement en averses. On se réfugie dans un pub pour le déjeuner. Vu qu’aucune amélioration n’est prévue pour le reste de la journée, nous décidons de faire une croix sur cette île. Il en est de même pour des falaises à quelques kilomètres de là sous un brouillard encore plus épais. Sur la route nous voyons à seulement quelques mètres. C’est hyper impressionnant surtout en circulant sur de minuscules routes.

Nous nous installons pour passer l’après midi et la nuit le long d’une route semblant mener vers le bout du monde sous des vents violents. On dépasse les 100km de rafale. Ça chahute nos camions comme si nous étions en mer. Heureusement, la dernière saison de Casa de Papel nous tient bien compagnie.

La météo est guère meilleur en ce début de matinée. Certes il ne pleut pas mais nous avons encore droit à une belle couverture nuageuse de 100%. Dès que nous sommes un peu en altitude, c’est direct la purée de bois. Nous nous arrêtons finalement à Derrynane beach pour se balader un peu, regarder des enfants jouer et surtout se rendre sur une petite île voisine accessible uniquement par marée basse. Il y a dessus une ruine d’église ainsi qu’un cimetière. On se dit que vraiment par beau temps ça doit être magnifique.

L’après midi est consacré à la route vers Killarney en longeant la côte. Malgré la météo c’est jolie mais malheureusement le rendu photo avec le brouillard est très très moyen. Pour la soirée, nous splittons les équipes avec un camping pour Michel et Jocelyne et du sauvage pour nous juste à l’extérieur du National Park. Nous aurons la chance de voir des biches. Seulement nos 2èmes en Irlande.

3ème journée dans le Kerry. On commence par rejoindre Michel et Jocelyne au camping pour se prendre une douche. Ça fait vraiment du bien car avec la météo, nos douches en extérieur se font assez rare… Une fois que tout le monde est propre, direction Ross Castle. Imposant bastion en bord de lac. On se contentera de l’extérieur.

Direction maintenant la Muckross House avec son énorme parking gratuit et ombragé. On en profite pour se faire un bon BBQ de bœuf.

Malgré quelques micros averses pendant notre déjeuner, la météo nous laissera bien tranquille pour déambuler dans les énormes jardins ainsi que ses cascades situées à 2km de là. Nous aurons droit à un retour en calèche. Au final, nous y avons passé plus de 2h30.

Pour rejoindre la côte vers le sud, la route serpente à travers les montagnes nous offrant quelques points de vue plutôt sympa.

Killarney National Park est bien évidemment réputé pour ses randonnées mais encore une fois la météo n’était pas vraiment favorable alors nous n’avons pas tenté. Une fois de retour sur la côte, nous continuons notre descente de la Wild Atlantic Way en direction de la péninsule de Beara sous une grosse pluie. Ce sera donc soirée chacun chez soi.

Pour voir d’autres photos, n’hésitez pas à vous rendre sur notre FlickR en cliquant ici !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *