King of the North… Les Highlands !

King of the North… Les Highlands !

Nous voilà tout au nord de l’Écosse et malheureusement la météo de la veille, n’est plus d’actualité. Il a en effet plu une bonne partie de la nuit et de la matinée. A la base, nous devions randonner vers une magnifique plage, mais là ça semble compromis. On laisse filer la matinée et pour l’heure du déjeuner nous nous posons dans un café nommé « cocoa mountain » qui se vante de faire un des meilleurs chocolat chaud. On n’est pas déçu.

Nous prenons ensuite la route vers le sud pour se rapprocher de la rando du lendemain. Mais au fur et à mesure des kilomètres, le ciel a tendance à s’améliorer. Nous décidons de nous rendre finalement au départ de la rando vers la plage au cas où. Cela ne coute pas grand-chose mis à part un petit détour de 15min. A 16h30, voyant que les nuages devenir de plus en plus éparses, nous décollons pour Sandwood beach situé à 7km à pied. Le chemin est très beau, roulant, qui traverse une grande lande avec juste des moutons et de petits lochs avant d’arriver sur une magnifique plage de sable aux eaux turquoises. Et attention, sous le soleil s’il vous plait ! On est vraiment trop content surtout qu’à cette heure nous sommes les seuls sur la plage. On se fait un peu plaisir avec le drone pour immortaliser tout ça !

C’est à 19h30 passé que nous revenons à notre point de départ. Les 7km retour sont avalés d’un bon pas alors la douche chaude sur le parking en herbe nous fait le plus grand bien. Nous profitons également d’un point d’eau pour faire le plein. C’est donc tranquillement vers 21h, après avoir mangé que nous reprenons la route. Nous avons la chance de rouler avec le couché de soleil qui illumine les paysages d’une teinte orange du plus belle effet. On en prend tellement plein les yeux qu’on ne voit pas le temps passé malgré les innombrables arrêts photo. Cerise sur le gâteau, cette heure tardive est parfaite pour apercevoir la faune sauvage : une dizaine de cerfs au compteur ! C’est donc sous le charme de notre journée que nous dormons sur les bords d’un loch près d’une ruine de château.

On change pas une équipe qui gagne : il pleut… Ça commence à être une petite habitude mais là c’est plutôt la grosse pluie en mode continue. En toute logique, c’est encore une petite rando au programme. On se laisse donc jusqu’au début d’aprem pour voir si ça peut s’améliorer comme la veille. On profite d’une petite accalmie pour aller faire un tour à la ruine de notre spot dodo histoire de prendre un peu l’air et de se dégourdir les jambes.

En début d’aprem, quelques éclaircies pointent le bout de leur nez et on se dit que ça va peut être le faire. Finalement retour du rideau de pluie avec des nuages super bas. Tant pis, nous ne verrons pas les plus grandes chutes du Royaume-Unis du haut de leur 230m.

Nous continuons donc notre descente via la route côtière principalement à 1 seule voie. Nous y croisons régulièrement des petites boites dans lesquelles se trouvent des œufs en libre service. On dépose l’argent dans une tirelire et on se sert. Après avoir fait 3 choux blancs c’est enfin une victoire ! Nous voilà enfin muni de 6 œufs. Y a pas de petite victoire. Nous faisons route vers le départ de la rando pour voir le Old Man of Stoer, stack de 60m de haut dans le mer que l’on a aperçu la veille. Les averses s’enchainent toujours autant. On patiente un peu mais nous devons encore une fois accepter cette météo et passer notre chemin. On va pas se le cacher, c’est quand même un peu chiant. Nous arrivons en fin d’aprèm sur notre spot dodo en bord de mer. On est lessivé d’avoir fait pas grand-chose d’autre que de la route malgré toutes nos tentatives… Heureusement, pour les spots dodo ce n’est pas la prise de tête. Nous trouvons facilement de jolis spots tranquilles (merci Park4Night !). Le fait que le camping sauvage soit autorisé aide beaucoup. En 18 nuits depuis que nous avons traversé la Manche, nous avons eu droit à seulement 1 coup de klaxon au petit matin. On croise les doigts pour la météo du lendemain même si nos téléphones ne sont pas spécialement confiant…

Réveil sur la plage à côté d’Alchitibuie, toujours sous une bonne pluie. C’est le troisième de suite. En toute logique, nous devons encore randonner aujourd’hui. Une petite ascension avec une superbe vue sur un loch. On se rend au parking de départ et on attend…on attend…. On attend. Certaines personnes s’engagent sur le sentier de 3h et reviennent complétement trempées et sans avoir eu la vue. Randonner pour randonner, sous la pluie sans aucune vue, très peu pour nous. Gérer le séchage des vêtements dans le van s’annonce une galère sans nom. Rien que nos serviettes de toilettes mettent 2 jours à sécher. Tant pis, nouvelle frustration mais on passe notre tour. Route jusque Ullapool pour faire le plein d’essence et voir un atelier de poterie qui fait plutôt de la peinture sur les objets. Petites consolations de ces journées de pluie pratiquement non stop : les paysages. La route côtière est malgré la pluie vraiment magnifique. Cela ne nous empêche pas d’en prendre pleins les yeux.

4ème réveil de suite sous une grosse pluie. Comme d’habitude… Nous prenons la direction de Gairloch et de son centre d’information pour voir un plus précisément ce qu’il est possible de faire aux loch Maree, réputé comme l’un des plus joli. Une charmante dame nous indique qu’il ne fera malheureusement pas très beau aujourd’hui et demain non plus mais qu’on peut tenter de faire de petites randos près du lac entre 2 averses. Là encore, nous devons faire l’impasse sur la grande rando (5H et 800mD+)du loch et ces points de vus qui avaient l’air d’envoyer du lourd. Nous voilà donc parti pour longer le loch en s’arrêtant régulièrement pour faire quelques clichés entre les averses. Généralement ça laisse un créneau de 20 à 40 minutes.

Nous ferons quand même une petite ballade d’1h sur une petite colline offrant quelques points de vus. Là, on ne coupera pas à se prendre une averse…

Nous prenons sur nous et continuons jusque Shieldaig, charmant petit village en bord de mer. Après avoir acheté dans confiture et gâteau dans un petit box, nous soupons au resto en se faisant plaisir avec un plateau de poissons fumés et fruit de mer. C’est excellent surtout que l’addition se retrouve allégée de 10€ suite à des oublis du serveur.

5ème réveil de suite sous la pluie. Ça devient presque la norme… Après un stop à la smokehouse où nous faisons le plein de saumon + fromage fumé, il est temps de finir la descente de la fameuse North Coast 500. A 40km/h de moyenne, nous avons vraiment le temps d’en profiter. On se fera un dernier plaisir avec l’achat de coquilles Saint Jacques XXL. Nous empruntons le très impressionnant col de Bealach na Ba et ces 600m de dénivelé tout en virages.

Durant toute cette journée, nous avons vue sur Skye qui n’échappe pas à la météo morose avec ces sommets toujours dans les nuages. Notre itinéraire en 8, nous permet de repasser à Kyle of Lochalsh afin de faire une machine et surtout une bonne session de douche en dur. Nous faisons une petite heure de voiture supplémentaire pour nous rapprocher de notre visite du lendemain avec sur le papier une meilleur météo au fil de la journée. Ce soir au menu, légumes verts et saint jacques. Un régal.

Cette nouvelle journée est placée sous le signe d’Harry Potter avec le fameux viaduc de Glenfinnan que le Poudlard Express emprunte à plusieurs reprises dans les différents films. A noté que ce matin il ne pleut pas averses. Seulement quelques ondées. Le viaduc est accessibles toutes la journée mais 3 fois par jour, un ancien train à vapeur semblable à celui des films y passe. Comme on s’attend à avoir pas mal de monde et que nous voulons quand même réaliser des clichés sympa, nous montons au point de vue 1h30 avant avec nos tabourets pliables pour se prendre une bonne place. Nous aurons droit à une bonne averses puis le soleil fait son apparition, parfait pour pique niquer. Plus l’heure de passage du train approche, plus il y a de monde. Au final, c’est plusieurs dizaines de personnes agglutinées les unes aux autres qui s’amassent sur le point de vue aménagé. On est plutôt bien tranquille un peu plus en hauteur hors des sentiers. A peine le train passé, les lieux se vident alors que 30/40 minutes plus tard, un autre train fait son apparition. Alors certes c’est dans l’autre sens mais c’est toujours aussi joli.

Après cette aventure, nous retournons à Glencoe afin de prendre notre revanche sur la météo de l’aller. C’est sous le soleil que nous arrivons et les paysages sont encore plus jolis forcément. Espéront que la météo se maintient pour nous permettre de faire 2 jolies rando.

Contrairement aux prévisions, nous avons finalement quelques ondées sur la matinée. Nous décalons donc notre départ et vers 11h30, nous partons à l’assaut du Pap of Glencoe. « Seulement » 8km aller retour mais plus de 700m de dénivelé positif. En gros tu regardes la montagne et tu traces le chemin le plus direct et le plus vertical possible et tu obtiens l’itinéraire. Nous mettrons un peu moins de 2h30 pour effectuer l’ascension. On en a un peu chier mais la vue au sommet est juste superbe. Un panorama à 360° s’offre à nous : à droite le glen Coe et à gauche le glen Leven. Même si le soleil n’est pas au rendez-vous, nous n’avons au moins pas de pluie et des températures supportables malgré la petite brise. Merci doudoune et bonnet.

Par chance, nous sommes les seules au sommet pour notre pique nique car lorsque nous décidons de lever le camp, plusieurs groupes arrivent en nombre. Il est temps de se confronter à cette méga descente tueuse de jambes et de genoux. Mais bon, ça va quand même plus vite et à peine 2h plus tard, nous voilà de retour au camion. On est bien fatigué de cette rando et également d’avoir lutter contre le vent car les variations de températures (ombre, soleil, avec / sans vent) sont énormes. En attendant de voir si la météo se maintient toujours et ainsi nous permettre une 2ème rando, c’est l’heure pour tout le monde de se reposer un peu.

Notre deuxième randonnée à Glencoe ne faisant que 3h, nous nous octroyons une bonne grâce mat et en guise de petit dej de bons pancakes. Ça annonce un bon dimanche !

Ensuite, nous faisons un peu de blog et un saut au centre d’information pour s’acheter 2 t-shirts qui nous avaient déjà fait de l’œil à l’aller mais vu que maintenant on a réellement randonné à Glencoe, on pourra le montrer. Vu que nous sommes dimanche, nous préférons attendre la toute fin d’après midi pour randonner afin de minimiser le nombre de personnes sur les sentiers. Le soleil est maintenant bien présent. Il tape fort, très fort. C’est une autre spécificité de ce climat écossais. Lorsque le soleil est présent la température ressentie monte en flèche même si dans l’absolue il ne fait pas si chaud dehors. Exemple simple, il fait 20° à l’ombre mais 35 ressentie au soleil et du coup dans le camion par la même occasion. Petite anecdote, pendant un petit moment d’inattention, Patate a tenté une fugue par la fenêtre arrière et rattrapé de justesse par la patte arrière par Solène. Ça nous a bien mis un petit coup de palpitant.

En fin d’aprem, comme prévu, nous prenons la direction de Coire Gabhail surnommée la vallée perdue. Son nom lui vient du faite qu’elle n’est pas visible depuis le glen principal. Il a ainsi servit de cachette à bétail qui était volé aux autres clans. On a même randonné en short / t-shirt. Un truc de dingue !!

De retour à Gédéon à pratiquement 19h, nous profitons pour prendre une douche en extérieur et bien dans le vent. Nous devons à tour de rôle tenir la cabine même si celle-ci est attachée au sol. Direction maintenant Oban afin d’y prendre un ferry pour l’île de Mull demain.

Pour voir d’autres photos, n’hésitez pas à vous rendre sur notre FlickR en cliquant ici !!

One thought on “King of the North… Les Highlands !

  1. Cool vos aventures !
    Même si la météo n’est souvent de la partie je trouve que les paysages et différents endroits où vous allez sont top!
    Et je dois avouer que quelques-uns de vos plats m’ont bien fait de l’œil 😋
    Bisous les loulous 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *