Premiers pas d’un chat nomade

Premiers pas d’un chat nomade

Nous voilà face à une nouvelle aventure qui nous fait un peu peur : prendre avec nous dans le van notre petite boule de poil. Depuis pas mal de temps nous suivons sur les réseaux sociaux et blogs des vanlifers voyageant avec leurs animaux de compagnie (chien ou chat). Ça nous a toujours donné très envie mais sans jamais franchir le pas. Lors de notre précédent grand road trip de 4 mois autours de l’Adriatique, nous avions réussie à trouver un pote pour petsitter notre chat. (Merci Mr Vincent) On s’est dit que cette année il était temps de franchir le pas. Mais avant de partir à l’aventure dans l’inconnue pour 2 mois en Écosse / Irlande, une petite phase de test s’impose. Ça tombe bien, nous avons quelques semaines de dispos avant notre départ !!

Nous voici donc de passage sur Lyon pour récupérer notre petite Patate (c’est son doux nom affectif) qui réside actuellement donc notre appart que nous sous-louons pour 7 mois. Nous faisons le plein d’affaire car mine de rien entre la litière, croquettes, gamelles ça en fait, et c’est partie !!

Patate a pas l’air si sereine que ça…

Initialement nous avions prévu de prendre la direction du Sud de la France et de continuer en Italie en direction de Rome. Nous devons revoir nos plans afin d’être plus proche de Lyon si besoin d’y revenir rapidement en cas d’entretiens dans le cadre de la reconversion pro de Solène. Ainsi, nous prenons la direction du Jura. Vu que c’est le premier trajet de Patate dans le van, nous arrêtons ce premier trajet un peu après le lac de Nantua. Pour être complétement transparent, on appréhendait ce trajet vu que notre chat n’a pratiquement jamais fait de voiture dans sa vie. Bilan plus que mitigé pour cette première expérience. Patate n’a pas arrêté de miauler, a fait ses besoins sur le griffoir et surtout a vomi… Bref notre petite boule de poils est vidé, sans énergie (même pas pour manger ou boire). Elle nous fait vraiment de la peine et on se demande vraiment si on a pris la bonne décision de lui faire subir tout ça.

Pour lui permettre de se remettre de ces émotions, nous restons posé tranquillement pour la journée sur notre spot Park4Night bien au calme.

Gédéon bien au calme

Nous profiterons quand même de la proximité de quelques chemins de randonnées pour explorer les environs très agréable.

Nous profitons également pour faire quelques images en drone mais nous n’aurons que quelques minutes de répits avant que le vent se lève… Bien assez pour enregistrer sa première chute pas bien méchante.

Du fait que nous ne sommes pas encore dans la saison estivale, de nombreuses activités ne sont pas disponible. Nous avions notamment vu quelques via ferrata ou randonnées sympa mais encore fermé par arrêté préfectoral afin de protéger la faune et la flore. Cela nous servira d’excuse pour revenir à un autre saison. Deuxième arrêt de notre périple, les marmites géantes sur la commune de Saint-Germain-de-Joux, petits bassins créés par les remous de la rivière creusant de nombreuse cavités. Pour cela une petite 1/2 heure de route pour ne pas trop brusquer notre Patate.

Il est maintenant temps de nous enfoncer dans le massif du Jura, au pied du mont Reculet. Au programme de la journée :

  • trail pour Cricri en se frottant au 2ème plus haut sommet du Jura (Le Reculet avec ses 1718m). Il faudra se contenter d’une sortie jusqu’à 1450 pour cause de neige trop abondante. Bon ça fait quand même un peu moins de 800m D+
  • lecture + série dans Gédéon pour Solène
  • observation pour Patate.
Comme à l’appart, Patate regard ce qu’il se passe dehors

Après une bonne journée de sport, rien de telle qu’une bonne douche chaude à l’abri du vent dans la cabine Décathlon.

Les prévisions météos n’étant pas très optimistes, nous profitons du dernier jour de beau temps pour nous balader sur les pentes du Crêt des Neiges, plus haut sommet du Jura. Au vu de la sortie trail de la veille, on ne se fait pas de doute que l’état d’enneigement du sommet. On aurait bien pris des infos à l’office du tourisme mais celui-ci est fermée le lundi de Pacques. Départ de Lelex pour une arrivée à 1400m au refuge de la Loge. Sur la redescente, on se fera quelques plaisirs sur les pistes rouges à fond sur les fesses. Un bon moment de rigolade. Au final, on mettra bien moins que temps qu’à la montée.

Après une journée de repos à Lamoura sous la pluie, nous prenons la direction de Gex, dernier stop de notre périple jurassien pour passer la soirée avec le père de Solène et sa compagne.

Et Patate dans tout ça ? C’est la bonne surprise de cette petite semaine de road trip jurassien. Après 48h plutôt difficile, elle a bien pris ces marques. Nous lui avons fait de la place sur l’étagère arrière afin qu’elle puisse se posé en hauteur tranquillement. Elle s’alimente normalement, passe de bonne nuit sur ou sous la couette, nous fait pleins de câlins et cerise sur le gâteau, ne râle plus lorsque nous roulons. Elle s’allonge tranquillement sur la banquette arrière et se laisse bercer. C’est plutôt de bonne augure !

Nous aurions aimé resté un peu plus dans le Jura afin d’explorer le nord Jura et ces magnifiques lacs mais la baisse des températures nous contraint à changer nos plans pour un région plus douce. En effet, sans chauffage dans le van, difficile de supporter des températures proches de 0 le soir. Après un arrêt rapide sur Chambéry, nous voilà sur l’autoroute du Soleil, direction l’Ardèche afin de faire un petit circuit autours des gorges.

Première visite dans le centre d’Aubenas et son très jolie château. Nous nous promènerons très tranquillement dans la ville car nous sommes lundi et tous les commerces sont fermés. Impossible même de trouver un glacier ouvert… Tant pis ça sera pour une prochaine.

Nous continuons la journée vers le pont du diable sur la commune de Thueyts. Très jolie pont de pierre au-dessus de l’Ardèche turquoise. C’était vraiment très photogénique.

Pour ce midi, on se fait un petit plaisir avec du saumon grillé !! Un régal.

Miam miam

Nous terminons la journée par une balade dans le charmant petit village de Vogüé où nous aurons droit à une excellente glace artisanale très connu des lyonnais.

Après une nuit au calme au milieu des pins, nous voilà parti à l’assaut des cascades de Gour de la Sompe. Les cascades, c’est toujours un peu la surprise vis à vis du débit mais comme il a plut quelques jours auparavant, on se dit que ça peut être sympa. Finalement, seulement un micro filet est présent mais une petite accalmie de vent, nous autorise un petit vol de drone. Car oui, depuis notre arrivée, nous faisons face à des vents violents nuits et jours rendant les journées assez fraiche en ressenti. On quitte rarement nos polaires même en journée.

Il est maintenant temps de faire un ultime test transport pour Patate avec plusieurs heures à enchainer les virages sur la fameuse route des Gorges de l’Ardèche. Au programme pendant près de 3h, Balazuc, le Pont d’Arc et la dizaine de belvédères pour les points de vue plus ou moins impressionnant sur les gorges (majoritairement moins et seulement quelques fois plus). Et pour notre plus grande satisfaction Patate réussie ce test haut la main ! Une perle ce petit chat !

Notre dernière journée en Ardèche est placé sous le signe de la lecture avec câlins félins pour Solène et du trail pour Cricri. 15km (600mD+) sur des chemins pas très roulants en plein soleil (33° max enregistré au poignet) pour des sensations bien moyennes. Mais bon le principal est là : faire une sortie pour s’entretenir un minimum !

Nous sommes ensuite remonté dans les environs de Lyon afin de passer du temps avec des copains qu’on avait pas pu revoir depuis notre départ. La météo fut bien mitigée mais ça aura au moins permis à Solène de bien profiter de son cirée jaune !!

Sans programme spécifique pour les prochains jours, nous avons fait le choix de passer quelques jours en Lorraine auprès des supers copains. Le hasard faisant bien les choses, cela coïncide à l’anniversaire de Cricri. 37 ans… le vieux… On a eu droit à 2 jours de pluie non stop (quelle belle région !!) , parfait pour un escape game et refaire le monde. Heureusement nous avons eu un super vendredi, de quoi faire du jardinage en short / t-shirt. Complétement inespéré !

Malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin. On aurait aimé rester plus longtemps chez AnneSo et Nono mais nous sommes attendu pour le we dans la région lyonnaise afin d’assister à un mariage. Malgré une météo toujours capricieuse, nous avons assisté avec beaucoup d’émotions à l’union de Fred et Élise. La cérémonie laïque en aura fait pleurer plus d’une. Nous nous laisserons ensuite porté par la bonne humeur (et un peu l’alcool aussi) pour enflammer le dancefloor jusqu’au petit matin…

Vive les mariés !

Pour se remettre du we agité, les monts du lyonnais nous ouvrent leurs bras avec ces magnifiques couchés de soleil.

Après 2 gros mois à bourlinguer avec Gédéon à travers la France, nous allons maintenant le laisser pour une dizaine de jours. En effet, nous nous envolons direction Santorin pour y rejoindre la famille de Christian. Mais ça, ce sera pour un autre article !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *