Toscane d’Automne

Toscane d’Automne

A peine sortie du bateau à Ancône nous prenons directement la route pour Florence situé à plus de 300km de là. Vu que nous sommes déjà en fin d’après-midi nous décidons de couper la route en 2. Direction le Lac Trasinero à 2h de là pour y passer la nuit. Nous faisons un stop en route pour vider les chiottes et faire le plein d’eau. C’est plaisant d’avoir de nouveau l’embarras du choix sur les airs de service gratuites. Ca nous change bien de la Grèce. Nous passerons la nuit au bord du lac, sur un parking plutôt calme.

Nous mettons à profit ce début de journée afin de rechercher quelques lieux de visites dans la région de Florence / Pise car comme pour la Grèce, rien de prévu. Après quelques discussions notre programme s’affine pour les 4 prochaines journées. Au programme du jour, 2 citées de type médiéval. Départ sur les coups de 10h30 pour San Gimignano. Malgré le fait que la ville soit entièrement piétonne, nous trouvons facilement de la place vu que nous sommes en hors saison. Par contre, on se dit bien que ça doit être plus compliqué l’été avec un camper. San Gimignano est une ville fortifiée classé au patrimoine de l’Unesco pour ses nombreuses hautes tours, 75 à son apogée, 13 actuellement. Cela change de ce que l’on a vu pour le moment.  Nous décidons de manger sur le pousse pendant notre visite. Tout d’abord de la Porchetta spécialité de cochon de lait aux herbes puis une part de pizza aux truffes et courgettes. Un régal.

2ème arrêt de la journée, à 30 minutes de routes : Volterra. Une autre ville fortifiée mais d’un style très différent. Des remparts très mastoque… Là pour le coup, il y a vraiment personne dans les rues, c’est très paisible. Il y a même des ruines d’un amphithéâtre romains sur lequel nous avons une très belle vue. Le retour en Italie sonne le retour des glaces artisanales pour le gouter ^^. Nous reprenons ensuite la route, toujours vers Florence et encore une fois à mi-chemin vers notre spot de la nuit. A force de faire des moitié de chemin, on va bien y arriver à Florence… Notre route traverse une Toscane aux couleurs d’automne tout simplement magnifique… Nous passons la nuit au pied d’un jolie village typique.

Dimanche, dernière portion de route jusque Florence. On se trouve un petit spot pour garer Magellan sous la place Michelangelo. Et comme on est dimanche, on se fait péter un brunch plutôt classe dans un resto spécialisé en mozza. Et ouais Italie oblige. Généralement on sert le brunch tout en une fois sucrée / salée mélangé et on fait comme on veut, là c’est plutôt sous forme de menu ou les plats arrivent à la suite. Mais c’est un délice. Petite marche digestive pour retourner au camion avec la belle vue sur la ville depuis la place. Nous avions fait le choix de ne pas faire une longue visite l’aprèm car la météo annonçait des averses. Celle-ci nous donna raison avec l’arrivée d’une forte pluie. Nous passons donc le reste de l’aprèm bien à l’abri dans Magellan. En début de soirée, nous profitons d’une accalmie pour remonter sur la place et faire des photos de nuits. Plutôt cool !!

Aujourd’hui on part à l’assaut de la ville avec notre carto-ville pour bien se balader. Nous faisons donc le tour des grands classiques : Galeries des Offices, Hotel de Ville avec son énorme caca argenté, Duemo noir de monde.

Encore une fois, nous ferons l’impasse sur les musées car plus trop la motive à ce stade du voyage. Par contre nous sommes toujours aussi motivé pour les spécialités culinaires. C’est l’heure de la bisquetta. Un morceau de viande rouge plutôt costaud (1.3kg) à partager avec une bouteille de Chianti. Viande fondante à souhait… A tomber. On s’en souviendra longtemps… Retour par le pont Vecchio et ces magasins de souvenirs… C’est ainsi que se termine notre arrêt à Florence que nous avons vraiment adoré !! Il n’est pas exclue que nous revenions pour un we prolongé ! En repartons, nous faisons une tentative de laverie mais par manque de place de stationnement, c’est un échec… Tant pis. Prochaine étape Pise. Nous ferons de nouveau dodo dans une aire de service gratuite après 45min de route. Avec les journées de plus en plus courtes accentuées par le changement de fuseau horaire depuis la Grèce, nous arrivons souvent de nuit. Nous ne recherchons donc plus un endroit cool avec une vue, nous voulons juste passer des nuits au calme.  Par contre notre aire est plutôt bien rempli. Une dizaine de campings cars italiens y passe la nuit. Surement à cause des vacances scolaires. Au programme du soir, pas mal de discussions car il y a comme une petite envie de retour à la maison accentué par le fait que les matinées et les nuits sont fraiches. L’apparition des doudounes sur les photos ne vous aura sans doute pas échapper. En effet, nous avons à peine 5° la nuit, 10° à midi et bizarrement lorsque le soleil est à son zenith soit entre 13h et 16h, il fait relativement bon. On se dit qu’on ne profitera pas correctement des 5 Terres et que cela serait bien dommage… La décision est donc prise de ne pas faire cette dernière étape et de mettre le cap sur la Savoie demain, après la visite de Pise. Ca fait bizarre de se dire que c’est notre dernière visite…

Réveil le matin par les claquements de portières… Nous sommes en fait à coté d’une école et les voitures des parents défilent pour déposer leurs enfants. Après une nouvelle vidange et un brin de toilette à Magellan, direction enfin Pise. Peu de place gratuite mais finalement nous trouvons des places payantes à même pas 10 minutes à pied de la tour et qui s’avèrent être gratuites l’aprèm. Au top ! Après avoir traversé les shops de souvenirs en tout genre, nous voilà donc dans l’enceinte de l’hyper centre fortifié et sa magnifique pelouse. Nous y trouvons un « petit » duemo par rapport à Florence mais quand même d’une bonne taille et la fameuse tour penchée. Très très impressionnant !! On ne s’attendait pas a ce que tout soit à ce point au même endroit. Du coup cela fait une visite assez rapide. Si on avait su, on aurait pris un picnic pour se poser sur l’herbe. De retour à Magellan, nous effectuons un dernier stop au Lidl pour faire le pleins de saveurs italiennes et ensuite il est temps de tracer la route. Près de 600km nous attendent… Cette fois, pour que la remontée ne soit pas un supplice nous prenons l’option autoroute. Certes payante mais 6h au lieu de 12h, on dit oui. Nous allons donc couper la route en 2 dans les environs de Turin. 3h15 de route soit 300km plus tard, nous nous arrêtons dans un petit village juste avant. C’est notre dernière soirée dans Magellan avec on se fait plaisir avec de la bonne Mozza di Bufala, Gorgonzola et autres bières IPA. On en profite jusqu’au bout car au retour c’est la diet…

Réveil particulier. Dans quelques heures nous serons en Savoie. C’est de nouveau partie pour l’autoroute jusqu’au fameux tunnel de Fréjus certes pratiques car il permet d’économiser plusieurs heures en montagnes mais pas donné… 58€ la traversée pour notre gabarit… Ensuite nous sommes en terrain connu : la vallée de la Maurienne puis les Bauges !! Nous passons l’aprèm chez la mère de Solène. et ensuite retour à notre appart d’Aix les Bains. Et voilà la boucle et bouclé.

Pour voir d’autres photos, n’hésitez pas à vous rendre sur notre FlickR en cliquant ici !!

Même si ce n’est pas très parlant, pendant ces 5 jours en Toscane nous avons dépensé 330€ soit une moyenne journalière de 66€. Moyenne plutôt élevé du à nos 2 restaurants où nous nous sommes bien fait plaisir. Ce total n »inclue pas les péages. Même si nous avons consacré moins de jours que prévu à la Toscane, nous avons apprécié faire les visites des différentes villes en automne où il y règne une ambiance différente que lors des étés caniculaires. Lorsque la moitié des incontournables du Lonely concerne de la nourriture ou des boissons, on sait que l’on va passer des bons moments.

Nous tracerons le bilan complet de notre aventure dans un article plus tard, à froid, en prenant un peu de temps.

Une réaction au sujet de « Toscane d’Automne »

  1. Doudoune et bonnet pour Solène le matin à Florence, il ne devait pas faire bien chaud. Toujours aussi impressionnant de voir à quel point la tour de Pise penche ! Vous avez fait honneur à la gastronomie en Toscane !
    Bises à vous deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *