Premiers pas en Slovénie

Premiers pas en Slovénie

En ce dimanche matin, on prend le temps de se réveiller sur notre sommet. Le ciel est bleu et les températures sont correctes. Parfait pour que Cricri parte arpenter les environs en mode trail. Solene profite quand à elle de ce calme pour lire vue sur les montagnes.

1h30 plus tard notre sportif revient. Bilan, une dizaine de kilomètre avec 400m D+ et une forme plutôt moyenne. Le manque d’entraînement se fait sentir… Il est maintenant midi et pas le temps de prendre une douche que le ciel se couvre et un vent beaucoup plus violent que celui qui nous rafraîchissait depuis le veille se lève. Les montagnes environnantes sont littéralement englouties par de sombres nuages qui n’annoncent rien de bien. Effectivement, quelques plus tard, la pluie fait son apparition et ne cessent d’augmenter. Magellan est pas mal secouer, les pauvres randonneurs encore dehors courent dans tous les sens pour se mettre à l’abri dans leurs véhicules pendant que nous, on est tranquillement installer en train de prendre notre repas.

On profite d’une accalmie en début d’aprèm pour reprendre la route en direction de la Slovénie située à quelques dizaines de kilomètres de la. Nous ne sommes pas pour autant sortie d’affaire car un gros front nuageux, bien noir, bien menaçant nous suit de près. Nous avons tout juste le temps de faire un arrêt à une air de service pour s’occuper une peu de Magellan (vidange eau + wc, remplissage d’eau et petite beauté) ainsi qu’un stop ravitaillement lidl de produit italien avant de passer la frontière que finalement nous sommes rattrapé par la tempête !

On fait le plein d’eau pour le pastis

On se réfugie sur les hauteurs d’un village, il y a des branches partout en travers du chemin, la route est devenue un torrent mais tel l’arche de Noé, Magellan nous amène sans encombre à bon port. Nous passerons la soirée sur le blog dans une ambiance des plus particulière. On se retrouve en plein milieu d’une zone de guerre avec les éclairs déchirants l’horizon et le tonnerre grondant et faisant trembler le sol ! Fou

Le lendemain, le calme est revenu, on a perdu un certains nombres de degrés. Ça fait plutôt du bien ! Nous terminons les derniers kilomètres qui nous séparent de la Slovénie via de petites routes à travers des vignobles. Et là sans une indication quelconque, les panneaux deviennent incompréhensible et les voitures immatriculées SLO. Pas de doute, on y est !! Premier stop dans ce pays que l’on a hâté de découvrir : Smartno. Il s’agit d’un petit village fortifié perché sur une colline et entouré de vignes a pertes de vue. Nous entamons un rapide tour du village, puis direction une tour de 150marches non loin de là afin d’avoir un panorama à 360 degrés.

Après avoir repris des forces, la décision est prise de faire la balade proposé : 15km à travers les vignes et vergers de fruits reliant différents villages des collines avoisinantes. On en profite lors de notre marché pour manger pêches, prunes et autres figues tombées suite à la tempête de la veille. Malgré la chaleur à certains endroits, nous avons trouvé cette ballade des plus agréables. On a rencontré personne d’autres… Seul petit bémol, l’impossibilité d’effectuer une dégustation de vin faute de planning déjà complet… On aura tout de même droit à un verre de vin offert en compensation.

Le Panda qui murmurait à l’oreille du Géant

 

Une bonne douche pour se rafraîchir un peu et nous voilà partie pour se rapprocher de la visite du lendemain : Tolmin. À notre arrivée dans cette petite localité aux premiers abords calme, une surprise nous attends : un festival de métal a pris place. Plusieurs dizaines de milliers de festivaliers ont élus domicile dans la ville. Des champs entiers sont transformés en camping, impossible de se garer et c’est sans parler du gros son en fond !

On fait demi tour et on se pose à 15min de la, le long d’un chemin de terre en pleine nature au milieu des champs avec cette fois ci comme compagnie quelques vaches.

En ce mardi matin, après un petit déjeuner en détente, nous prenons la direction des Gorges de Tolmin pour 10h. Un petit circuit a été aménagé afin de se promener aux dessus des eaux limpides et bleu de la rivière Tolminka. Pas de baignade pour nous cette fois, les eaux sont annoncées entre 5 et 9 degrés. On a déjà donné en Norvège.

On ne s’attarde pas plus dans le coin bien remplis de métaleux bière à la main ! Direction maintenant le parc national du Triglav pour quelques jours. Ce parc est une fierté pour tous les Slovènes. Il a la réputation d’être très sauvage. Venant du Sud Ouest, notre point d’entrée sera le lac de Bohinj. Magnifique lac, peu touristique et avec pleins d’activité à faire. On est à bloc.

A peine arrivé, c’est la douche froide. Il y a du monde de partout, tout le monde est sur les nerfs pour trouver une place de stationnement. Deuxième douche froide à l’office du tourisme où on ne reçoit que peu voir pas d’infos. Du genre : « y a 2 départs de randonnée pour faire le sommet. Une facile et une plus dure. Si vous voulez faire autre chose, achetez une carte et demerdez-vous tout seul…  » ou « c’est la haute saison donc tous les refuges sont blindés, faut s’y prendre plusieurs jours à l’avance pour réserver et c’est interdit de camper même aux abords des refuges… » Nous qui nous faisions une joie de faire cette ascension mythique que Solene avait faite avec son père 15 ans auparavant… On ne perd pas espoir et on se dit qu’on longeant le lac et ainsi en s’éloignant des installations touristiques on trouverai un endroit un peu plus désert. C’est malheureusement un grand non, tous les parkings sont noirs de monde et payants, dans les quelques campings les tentes sont alignés à 2 mètres les unes des autres… La décision est prise de quitter le lac et de remonter dans la montagne afin de trouver un coin calme pour la soirée. C’est chose faite dans un chemin forestier au calme sans bruit mis à part quelques oiseaux. Si le spot est bien comme attendu, il y a de forte chance pour qu’on y reste le lendemain afin de repenser la suite de notre programme de Slovénie

Pour voir d’autres photos, n’hésitez pas à vous rendre sur notre FlickR en cliquant ici !!

4 thoughts on “Premiers pas en Slovénie

  1. Hello,

    Super ce petit blog où l’on peut suivre vos aventures. J’ai fait voir aux grand-parents mais papy ne voit pas les photos…..
    Bisous et à très bientôt, Papa

  2. Impressionnant la vidéo sur l’orage! Le vin offert était bon au moins? Les prix affichés sur les tonneaux sont hyper compétitifs. Nous espérons que vous avez pu faire des randonnées dans le massif du Triglav, sans trop d’orages. Bonne suite en Slovénie. Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *